Utopia Project

14 avril 2006

Les sentiments dans l'utopie

Après quelques analyses personnelles des gens qui m'entourent et de leur réactions générale en ce qui concerne les sentiments j'en suis petit à petit venu à cette conclusion. Les sentiments humains ne doivent pas prendre une place trop importante dans l'utopie, du moins dans une utopie futuriste. En effet, je pense que des sentiments exclusifs tel que l'amour sont des sentiments parasites pour une utopie. L'amour d'une personne entraîne la possession, la possession entraîne la jalousie qui elle même entraîne la colère, et enfin on arrive à ce sentiment à éviter dans une utopie, la haine. Il est dit et à juste titre selon moi que la barrière entre l'amour et la haine est très mince, le précédant enchaînement peut venir en appui de cette phrase. En regardant la trilogie de Star Wars, on s'aperçoit qu'un Jedi, et c'est un "paradoxe" souligné par Anakin Skywalker, ne doit pas aimer mais doit aimer. Il s'en sert donc d'excuse pour justifier son amour pour Padmé. Mais il n'a en fait pas compris le fondement de ce que demandent les Jedi, en fait, il est interdit d'aimer exclusivement, mais il est permis d'aimer son prochain, c'est à dire l'être humain en général. D'ailleurs ceci est repris dans un passage célèbre de la bible : "Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimé", cette phrase de Jesus prend tout son sens quand on sait qu'il aimait les humains en général et non pas une seule personne.
En fait, et c'est en faisant ce genre de réfléxion que je m'aperçois que ce qui peut être bon pour l'homme peut aussi lui nuire. Des amours ont déclanchés de grandes guerres autrefois et continuent de déclancher des conflits aujourd'hui. En conclusion, l'amour exclusif est à bannir d'une utopie car ce n'est pas une chose si positive que ça, d'ailleurs on retrouve ici toute la signification du Ying et du Yang, il y a du mal dans le bien et du bien dans le mal. Peut être existe t'il un espace neutre ou le bien aura une autre signification, celle de la neutralité et de la paix. Mais il faudra selon moi attendre très longtemps avant de voir aparaître de tels formes de penser.

Encore une fois tout est discutable et j'accepte volontiers la critique tant qu'elle est constructive.

Merci de votre attention.

Posté par Sylvaingaltier à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mars 2006

Cerveau

Je me suis posé une question fondamentale pour le concept d'Utopie : "Pour avoir une utopie, ne faudrait il pas que le cerveau humain change au préalable ?".

En effet, aujourd'hui être paranoïaque, maniaco-dépressif ou encore schizophrène n'est même plus considéré comme grave. Mais selon moi, trop de ces malades du cerveau courent les rues sans pouvoir être décelés ou bien remarquées (personnes que l'on appelle des sociopathes). Donc j'en viens à mon utopie et au risque de rédiger des articles un peu trop sérieux, je m'engage sur cette voie. Toutes ces maladies du cerveau sont complétement incompatibles avec une utopie, il n'est donc vraiment pas envisageable de monter une utopie au jour d'aujourd'hui.

Sans avoir aucune connaissance sur ce domaine, je me permets néanmoins d'emettre ce postulat, ces maladies ne sont elles pas créées par notre société, la violence, les crimes, les maltraitances, la concurrence permanente entre les hommes ? Si c'est le cas, alors à ce jour une utopie serait envisageable mais avec des nouveaux né non encore conditionnés par notre société et avec un instructeur assez détaché de la société pour ne pas leur retransmettre nos angoisses et notre stress pour éviter ces maladies qui peuvent mener à la ruine d'une utopie (toujours selon moi, c'est bien entendu discutable).
Mais cette solution me paraît tout de même assez malsaine et difficilement réalisable. Et je pense que toutes ces maladies purement psychologique (même si certains osent affirmer le contraire) devraient être totalement exclues d'une utopie. "Une absence de stress doit être présente pour une bonne utopie" (citation de moi mais que je trouve kiffante).

Le but de ce blog n'étant pas de créer une utopie mais de discuter sur le sujet, je suis ouvert à tous les commentaires ou idées que je pourrais éventuellement publier par la suite.

Merci de votre attention et de votre lecture.

Posté par Sylvaingaltier à 01:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2006

Utopie Company

Voici les différentes problématiques qui me sont apparues pour la mise en place d'une utopie au jour d'aujourd'hui : tout d'abord, vivre en harmonie genre "les petits oiseaux cui-cui" c'est bien beau, masi une utopie si parfaite soit elle a besoin d'une economié interne pour pouvoir tourner, car il faut manger, boire, se soigner, et répondre à toutes sortes de besoin primaires (selon Abraham Maslow, la pyramide des besoins) pour pouvoir vivre tout simplement. Ensuite, pour pouvoir mettre ne place une utopie il faut des règles acceptées par toutes et tous car l'homme d'aujourd'hui ne peut se passer de loi le cadrant un minimum et n'en sera peut être jamais capable. Ensuite si l'on veut instaurer un principe d'égalité entre les citoyens de l'utopie il faut aussi trouver le moyen de les motiver pour que l'économie interne ne soit pas déficitaire, il faut donc éviter la paresse générée par le manque d'appât du gain présent dans nos sociétés. Bon vous allez me dire qu'un système basé sur l'égalité ressemble à s'y méprendre au communisme, et bien je vous répondrai que de toute façon le communisme fut une sorte d'utopie, un idéal que n'ont pas su maintenir ni même mettre en place les initiateurs, donc pas de critiques là dessus.

Voila mon idée, il suffirai de monter une entreprise avec entre une cinquantaine et une centaine d'actionnaires égalitaires. Cette entreprise devra s'installer sur un terrain viable et être un entreprise de type familiale (genre S.N.C. : Société en Nom Commun) pour éviter l'entrée d'actionnaires extérieurs. Ensuite devra se contruire des habitations, et le nécessaire pour la bonne vie des citoyens de "l'utopie entreprise" (égouts, eau courante, électricité, chauffage, infrastructures.... etc), mais là où la chose devient intéressante c'est que l'entreprise devra être complétement indépendante des autres nations. D'où la mise en place d'éoliennes (par souci d'écologie), système de traitement des eaux usées, etc...

Une moitié de l'effectif de l'entreprise devra travailler pour nourrir et faire tourner l'entreprise au niveau interne et l'autre moité devra se concentrer (ou 3/4 & 1/4) sur la production du ou des produits à commercialiser à l'extérieur. Attention, il n'y a pas de hiérarchie, cependant les tâches seront découpées et les citoyens formés aux maximum de tâches pour pouvoir travailler de la façon la plus efficace. Il n'y a pas de salaires, mais de la nourriture, de la boisson et le confort de vie. L'obligation de travailler n'est pas existante, mais les citoyens étant tous actionnaires au même titre, il seront naturellement motivé pour la croissance de l'entreprise utopie. La croissance de l'effectif se fera en fonction de la natalité, à savoir que chaque année tous les adolescents de l'âge de 16 ans se verront introduit dans le capital au même titre que les autres et pourront participer à la vie de l'entreprise comme tout le monde, les 16 premières années ayant été passée à étudier la production du ou des produits, mais aussi la culture générale, les sciences... etc

Petit à petit, l'entreprise s'organisera comme un pays dans le pays et grandira à son rythme tout en vivant de façon autarcique tout en pouvant compter sur une entrée de capitaux pour permettre des importations de biens necessaires à la vie de tous les jours.

Les règles sont très simples, il y en a peu :

    - Violences et meurtres sont proscrits
    - Tout appartient à tout le monde et rien n'appartient à une seule personne
    - Pas de limites d'enfants, par contre n'en faites pas plus que l'amour que vous pouvez leur distribuer
    - Pas d'adultère

La punition suprème qui sera la seule punition est la suivante :

    - l'exil : remise de la part de capital en liquide + exil de l'entreprise utopie.
Pas de peine de mort, de prison, mais des avertissements possibles. Les sanctions seront rendus par vote de toute la population pour éviter de laisser une seule personne juger l'affaire.

Voila, ce ne sont là que des idées, n'hésitez pas à critiquer mais de façon constructive car sinon ça ne me sert à rien. Merci

Posté par Sylvaingaltier à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2006

Les bases de l'utopie

Une bonne Utopie ne devrait pas avoir ni de police ni de service d'ordre car elle devrait être basée sur la confiance totale en l'être humain. Cette confiance totale n'est pas envisageable au jour d'aujourd'hui vu l'individualisme qui règne en ce bas monde. Dans le futur, le niveau de conscience de l'homme sera peut être plus élevé et les services d'ordres dans un Etat, une nation ne seront alors peut être plus nécessaires.

Il est donc important de délimiter le contexte spatio-temporel de l'utopie que l'on rédige pour éviter les confusions et rester en phase avec notre réalité. Bien entendu, ce contexte n'est pas necessaire lorsqu'on imagine un homme altruiste et honnête, mais là ça s'appelle de la science fiction ;)

Comme toujours, je suis ouvert à toutes les contestations, remarques et autres car je ne suis pas étroit d'esprit et j'aime entendre des opinions différentes des miennes.

Posté par Sylvaingaltier à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Utopie : un grand paradoxe ?

Je suis arrivé à une question concernant les utopies, ne serait-ce pas un grand paradoxe ?
Si on étudie la racine de ce mot on se rend compte que ça veut plus ou moins dire que c'est inexistant :"qui n'est en aucun lieu", et peut être ne le sera jamais.

En effet, quand on voit les différentes utopies décrites par des auteurs comme Voltaire par exemple ou bien encore Jules Verne, on peut facilement observer que ces utopies sont imaginées selon les désirs de l'auteur, don sauf une personne complétement désinteressée, cela ne reflète que le profond désir de l'auteur pour une société parfaite. Se sont ils souciés du bien être du reste de la population dans leurs utopies ?
Si ce n'est pas la cas on peut donc dire que les utopies n'existerons jamais car chaque être humain veut des choses différentes et est par nature égoïste.

Conclusion, soit l'homme n'est pas encore prêt pour ça et ne le sera peut être jamais, soit je suis un gros défaitiste.

N'hésitez pas à me donner vos avis.

Posté par Sylvaingaltier à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Utopie : définition

Utopie est un terme inventé en 1516 par Thomas More dans son livre Utopia, provenant du grec : le préfixe ou (de sens privatif et noté à la latine, au moyen de la seule lettre u, prononcée comme ou) et topos (lieu) et signifiant donc « qui n'est en aucun lieu ». Il est aussi possible d'y voir un préfixe eu, « bon » c'est à dire « bon lieu ». Cependant, cette interprétation reste minoritaire.

L'utopie désigne tout projet d'une société idéale et parfaite ; laquelle est tenue par ses auteurs pour chimérique ou, au contaire, contient le principe de progrès réels, un ferment et un stimulant pour un avenir meilleur. Il existe aussi des contre-utopies ou dystopies mais ce terme d'origine anglaise est peu utilisé en français. Voir à ce propos les articles fable politique et dystopia.

De nos jours, l'utopie a un caractère social très marqué. Cependant, de façon marginale, par le passé, l'utopie a pu également englober le champ de la science, de la médecine...

Source : Wikipédia

Posté par Sylvaingaltier à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Magnatopie : introduction

Avant toute chose, je tiens à remercier une personne importante à mes yeux, cette personne m’a beaucoup aidée pour monter ce dossier. C’est l’amour de ma vie, mon bras droit, mon soutien moral, Moi. En effet, moi et mon cerveau ultra fertilisé avons monté ce dossier de toutes pièces afin de le soumettre à la commission de décision rogatoire d’instance présidée par un grand homme que j’apprécie énormément, moi.

J’ai décidé de créer une utopie, un vrai monde parfait où tous les hommes seront égaux et les femmes à genoux, un monde régit par une personne avec des pouvoirs divins, moi. Ce sera une mono hiérarchie unilatérale à cavité sinusoïdale. L’homme étant un animal de par son intelligence bien inférieure à la mienne doit être mis sous l’autorité suprême de lois choisie par le parlement unilatéral présidé par moi même et où siégerons les représentants du peuple comme moi, mon ours doudou et moi. Ces lois ont fait l’objet d’une grande réflexion à part entière, il fallait quelque chose de nouveau, de strict et de complet. Ma société, reposera essentiellement sur trois règles essentielles, règles tout droit sorties de mon lobe temporal inférieur droit, qui est beaucoup plus développé que mon lobe pénidial gauche. Cette base sera une sorte de trinité, une ligne de conduite générale que mes habitants devront suivre :

- tu ne tueras point
- tu ne voleras point
- tu ne commettras point l’adultère

Je compte faire graver ces trois lois capitales en lettres du même nom sur une plaque de marbre en 10/15 et l’apposer sur l’entrée de mon palais royal qui lui aussi sera unilatéral. Pour donner plus de style, j’ai décidé d’écrire ces règles en anglais, voilà ce que ça donnera :

THE REGLEMENT TRINITY
OF MAGNACITY

DO NOT KILL
DO NOT STEAL
DO NOT FUCK

Il sera de mon devoir d’apprendre à ces êtres inférieurs que sont les hommes à respecter ces règles si simples semblent elles. J’ai comme tout être supérieur résidant sur cette planète, c’est à dire comme moi, de nombreuses qualités intellectuelle mais avant tout j’ai de la patience. Qualité qui me sera nécessaire pour éduquer mes moutons. La vie sera belle dans mon utopie, tout le monde aura du travail, le chômage n’existera plus car ma personne a besoin de beaucoup de choses et nous construirons ensemble, enfin ils construiront pour moi ce nouvel Etat libre du monde. La vie devra être extrêmement organisée sur mon monde pour éviter tout débordement de liberté de la part de mes suj… citoyens. En effet, c’est un Etat libre mais les habitants ne le seront pas forcément car ils suivront mes directives la plupart du temps.

Posté par Sylvaingaltier à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Objet du blog

Ce blog a pour objet de décrire mes visons des utopies ou des visions d'autres personnes qu'elles soient réalisables, non réalisables ou bien complétement loufoques voire même hilarantes.
N'hésitez pas à mettre des commentaires ou des idées d'utopies que je pourrais alors publier.

Merci de votre attention !

Le créateur

Posté par Sylvaingaltier à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]